L’obésité, une épidémie galopante : 2016-04-05

obesiteL’obésité est le nouveau fléau qui guette une grande partie de la population mondiale, mais en priorité les pays du nord.

 

L’obésité, selon une étude de l’Imperial College de Londres publiée dans la revue médicale britannique, touche aujourd’hui près de 650 millions d’adultes, soit 13 % de la population mondiale adulte, un pourcentage qui pourrait atteindre 20 % d’ici 2025.

 

Alimentation et génétique

 

En cause dans cette épidémie, l’alimentation industrielle moderne (hypercalorique), le mode de vie de plus en plus sédentaire lié aux transports et au type de travail, mais aussi des questions génétiques complexes qui font l’objet de nombreuses recherches. 70 % des obèses ont au moins un parent obèse.

 

Cette étude de très grande ampleur a été menée auprès d’un échantillon de 19 millions d’adultes vivant dans 186 pays. En 40 ans, la proportion des obèses a triplé chez les hommes, et plus que doublé chez les femmes. Si l’on reste sur cette tendance, en 2025 ( environ un cinquième des hommes (18 %) et des femmes (21 %) seront obèses

 

L’indice IMC

 

Que veut dire obèse ? Selon les critères de l’OMS, une personne est obèse dès que son indice de masse corporelle (IMC), mesuré par le rapport entre le poids et la taille au carré (x kg / y mètres au carré) dépasse les 30. Une personne de 80 kilos mesurant 1,65 mètre, a un indice IMC de 31,25, et elle commence à être atteinte d’obésité.

 

Cette « maladie » de l’obésité frappe en premier lieu certains pays occidentaux avancés (Australie, Canada, États-Unis, Irlande, Nouvelle-Zélande et Royaume-Uni), mais aussi certaines régions à revenu intermédiaire (Pacifique, Moyen-Orient, Afrique du nord, certains états d’Amérique du sud ou des Caraïbes). Les îles du Pacifique comme la Polynésie et la Micronésie sont très gravement touchées avec 38 % des hommes et la moitié des femmes adultes sont obèses.

 

Aurélie Laroche

 

 

 

 

 

Cet article L’obésité, une épidémie galopante est apparu en premier sur Observatoire des aliments.

Leave a Reply